# #

Acquisition de la propreté : profitez de l’été

31 juillet 2019

Votre petit va bientôt rentrer à l’école et se pose l’inévitable question de l’acquisition de la propreté. C’est une étape souvent redoutée par les parents et c’est bien normal. Voici quelques conseils afin de profiter de l’été et vivre ce cap plus sereinement.

               

 

On profite des beaux jours

L’été est quand même la période idéale pour accompagner les petits koalas dans l’acquisition de la propreté. Il fait beau (ou en tout cas pas trop froid) et cela permet :

  •    - de laisser votre enfant se balader en tenue légère (maillot de bain ou sous-vêtement par exemple) ;

  •    - de permettre au linge de sécher plus vite (et oui, il y aura sûrement beaucoup de lessives) ;

  •    - de gagner du temps s’il faut doucher votre petit apprenti plusieurs fois par jour (il porte en théorie moins de          vêtements qu’en hiver) ;

  •    - de prendre les choses avec sérénité, surtout si ce moment d’apprentissage a lieu pendant vos congés.

  

On prend le temps

L’acquisition de la propreté, c’est parfois long et laborieux, parfois simple et rapide. Il n’y a pas de règle : chaque enfant a son propre développement et avance à son rythme.
Il ne faut surtout pas le forcer ni aller à l’encontre de sa physiologie.
En résumé : pas de pression !

Cette étape peut être une source d’angoisse pour les petits koalas : qu’est-ce qui sort de mon corps ? Où ça part quand on tire la chasse d’eau ? Toutes ces interrogations, que les bambins ne savent pas toujours verbaliser, nécessitent votre accompagnement.

En cas d’accident, expliquez-lui, mais ne le grondez pas. L’apprentissage de la propreté demande beaucoup de patience et de bienveillance.

Bien choisir le pot

Qui dit acquisition de la propreté, dit le plus souvent achat d’un pot :

   - privilégiez un modèle bien stable. Ce n’est pas très joyeux de voir le contenu du pot se renverser par terre lorsque bébé se relève. Certains modèles (Babybjorn ou Beaba par exemple) disposent d’un pot intérieur qui facilite les manipulations ;

   - il existe des pots avec dossier ou d’autres qui sont évolutifs. Verbaudet propose un modèle 3 en 1 : une partie sert de réducteur à poser sur les toilettes et le pot se referme pour devenir un marchepied ;

   - proposez à votre enfant de choisir le pot avec vous. Il va éventuellement craquer pour un modèle doté d’un volant (si si ça existe) ou une tête d’animal. On est d’accord que c’est un peu gadget, mais tant que ça l’incite à l’utiliser, on peut mettre de côté une partie de nos principes ;

Si votre petit koala est réticent à s’asseoir sur le pot, il a peut-être envie de faire comme les grands. Installez un réducteur directement sur les toilettes et voyez si cela peut lui convenir.

Dans tous les cas, au risque d’obtenir l’effet inverse, il ne faut pas le forcer à y aller ni à rester longtemps.

 

                    


Lui donner envie de devenir propre

Quelques astuces peuvent parfois faciliter l’acquisition de la propreté pour votre tout petit :

   - laissez le pot en libre-accès et proposez-lui régulièrement ;

   - mettez à sa disposition des livres à feuilleter seul ou avec vous, afin de rendre cette étape plus ludique et répondre à certaines de ses questions (Quelques titres : « Sur le pot comme un grand » ou « Qu’y a-t-il dans ta couche ? ») ;

   - proposez-lui de vider le pot ensemble et de tirer la chasse d'eau. En général, ils adorent !

   - donnez-lui envie d’être en sous-vêtements en choisissant des modèles avec son animal préféré ou ses héros de dessin animé. Il sera fier de les porter.

Les vêtements qui facilitent l’acquisition de la propreté

Il ne faut pas se mentir, il est fort probable que votre enfant enchaîne les accidents et c’est normal. Afin de limiter les dégâts, privilégiez des vêtements pratiques pour l’apprentissage de la propreté :

   - prévoyez des habits faciles à retirer : pantalon ou short à taille élastique (on évite les boutons), robe ou jupe (normalement en été, on a relégué les collants au placard) ;

   - on range les salopettes, les bodys et les vêtements fragiles. Et assurez-vous que votre petit koala soit en mesure de les enlever tout seul et rapidement ;

   - faites un stock de slips et de culottes. Certains magasins en vendent par lots de 7 ou 10. Pensez également aux friperies et aux vide-greniers qui permettent de trouver des vêtements de seconde main à tout petit prix. Vous serez paré pour faire face aux nombreux accidents ;

  •    - si possible, évitez les couches-culottes d’apprentissage, car il ne sentira pas qu’il est mouillé.

  

Et s’il n’est pas propre pour la rentrée ?

Ne paniquez pas à l’approche de la rentrée en maternelle.

Suivez nos conseils, soyez à son écoute et tout se passera bien. Et il est très fréquent que les enfants aient un déclic dès le premier jour de classe en voyant tous les petits camarades aller aux toilettes à l’école.