# #

Lutter en famille contre le gaspillage alimentaire

16 octobre 2019

Le 16 octobre, c’est la journée nationale contre le gaspillage alimentaire. Pour la 7année, de nombreuses initiatives sont mises en avant pour sensibiliser les consommateurs sur les dégâts et les pertes considérables. Mais surtout, cette journée permet d’inciter chacun à adopter de bonnes pratiques. Voici quelques pistes pour lutter en famille contre le gaspillage alimentaire.



Agir en famille

Sans être alarmiste, c’est aujourd’hui que nous devons agir pour la planète de nos enfants. Et ils ont bien conscience (parfois mieux que les adultes !) qu’il faut respecter notre environnement, aimer la nature et qu’il est possible de mettre en place des actions simples, mais efficaces. Alors, quoi de mieux que de le faire en famille ?

Tout le monde se réunit autour d’un bon goûter (les grandes décisions se prennent toujours en mangeant !) et chacun fait des propositions. Demandez à vos petits koalas s’ils ont des idées pour réduire le gaspillage et ne pas jeter les aliments. 

 

Faire ses menus pour ne pas gaspiller

Quand on part faire les courses sans idée précise, on remplit souvent son caddie avec plus d’aliments que l’on ne pourra en consommer. Planifier ses menus est une solution très efficace. Que ce soit un tableau dessiné à la va-vite sur une feuille de brouillon ou un joli document à réutiliser chaque semaine, peu importe. Il faut que ce soit pratique et le moins contraignant possible.
Chaque membre de la famille peut proposer des idées de repas, des envies pour les goûters, etc. Quand les menus sont faits, il ne reste plus qu’à rédiger la liste de courses. On n’oublie pas de vérifier le contenu des placards pour éviter les achats inutiles (qui ne s’est jamais retrouvé avec 3 pots de moutarde cachés au fond ou 12 paquets de pâtes ?).

Ainsi, pas de gaspillage alimentaire : vous achetez uniquement ce dont vous avez besoin pour la semaine (quinzaine, mois…). Et si vous n’êtes pas inspirés pour faire vos menus, pensez à notre partenaire HelloFresh qui livre des produits frais (en juste quantité) et les recettes associées.

 

Acheter en vrac pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Acheter uniquement les produits nécessaires c’est donc un premier geste utile. L’étape suivante serait d’acheter seulement les quantités nécessaires. Pour cela, rien de mieux que les aliments en vrac. De plus en plus de supermarchés proposent un rayon avec des distributeurs (céréales, légumineuses, biscuits, fruits secs, etc.).
Il y a peut-être un magasin bio près de chez vous. Ils ont en général un très grand choix de produits en vrac : sucre, farine, épices, etc. Pourquoi acheter un pot entier de piment en poudre s’il y a peu de chance qu’on l’utilise en cuisine fréquemment ?
Acheter en vrac évite, non seulement de gaspiller, mais permet de faire des économies.



 

Ne pas jeter des aliments qui pourraient servir

Lorsque l’on cuisine soi-même ses repas, on se retrouve parfois avec des quantités astronomiques d’épluchures de fruits et légumes. Saviez-vous que beaucoup d’entre elles pouvaient être cuisinées ?
Voici quelques inspirations :
- Un velouté avec les fanes de carottes
- Des chips croustillantes avec les racines de poireaux
- Des graines de courges grillées pour servir à l’apéro
- Une gelée avec les pelures de pommes
- Et même faire briller des chaussures ou des meubles avec des peaux de banane !

Ce serait dommage que tous ces trésors partent à la poubelle.

Et quand les épluchures ne peuvent pas être consommées ou réutilisées, pensez au compost, même si vous ne jardinez pas. Les matières se décomposent très rapidement et sans odeur. Si vous possédez un jardin, renseignez-vous auprès de la mairie : de nombreuses communes en mettent à disposition. Sinon, notre partenaire Jardindeco propose de très jolis modèles.
Si vous vivez en appartement, osez le lombricomposteur : vous serez bluffés.

 

L’application TooGoodToGo pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Une équipe joyeuse et engagée a développé une application pour recenser les invendus. TooGoodToGo permet aux consommateurs de récupérer, à moindre coût, des aliments que les commerçants n’auront pas vendus à la fin de la journée. Cela peut être un lot de pains et viennoiseries à la boulangerie, un sandwich ou une part de quiche dans un restaurant, un panier de fruits et légumes chez le primeur, etc.
Les commerçants indiquent les aliments, le prix et le créneau horaire et vous n’avez plus qu’à réserver via l’application. Outre l’intérêt d’éviter le gaspillage alimentaire, ce concept favorise les liens avec vos commerces de proximité.

 

Il existe de nombreuses autres actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire. À vous de choisir ce qui vous convient, et pas uniquement le 16 octobre. Chaque petit pas compte !